Au Havre, des séances de shopping sur mesure pour les personnes souffrant d’un handicap

Chaque mois, l'association Cover-Dressing organise désormais des sessions de shopping personnalisés à destination des personnes rencontrant des difficultés physiques qui rendent le choix des vêtements compliqué.

Chaque mois, l’association Cover Dressing organise désormais des sessions de shopping personnalisé à destination des personnes rencontrant des difficultés physiques qui rendent le choix des vêtements compliqué. (©MC Nouvellon)

Une session shopping sur mesure pour les personnes vivant avec un handicap ou une difficulté physique : c’est ce que proposera désormais chaque mois le centre commercial René Coty au Havre (Seine-Maritime) grâce à une permanence assurée par l’association Cover-Dressing.

Lire aussi : VIDÉO. Au Havre, l’hôpital Flaubert reçoit un nouvel appareil d’IRM… par le toit !

Du shopping sur mesure

« Moi, j’ai de l’arthrose de la tête pied », confie une cliente arrêtée devant le stand de l’association. Vendredi 15 mars 2019, lors de leur première action au sein de la galerie marchande, les bénévoles de Cover dressing présentent l’accompagnement qu’ils peuvent offrir.

Vous nous dites quel budget vous avez, quel type de vêtements vous cherchez et on vous accompagne dans les boutiques, détaille Muriel Robine, présidente de l’association.

Pas simple en effet de trouver de quoi s’habiller lorsque l’on porte une prothèse, que l’on ne peut se servir que d’une seule main ou que l’on souffre de problème d’œdème par exemple. L’an passé, l’association a ainsi déjà réalisé plus d’une quarantaine de sessions de « personal shopping » et entend bien intensifier son activité, et pourquoi pas se développer dans de nouvelles villes. 

5% des vêtements adaptés

Dans les rayons des boutiques de prêt-à-porter, l’association estime à 5% la part de vêtements adaptés, c’est à dire faciles à enfiler et confortables. « En fouillant dans les rayons, on découvre des petites choses noyées dans les collections », assure pourtant Muriel. Heureusement, les bénévoles ont l’œil.

« Il faut prendre le temps, mais on finit toujours par trouver », assure Nathalie Berty, ancienne aide-soignante et bénévole. En cinq ans d’existence et quelques « milliers d’essayages », l’équipe de Cover dressing a en effet acquis une véritable expertise : des matières aux coupes en passant par les systèmes de fermeture et d’attache, rien ne lui échappe !

Depuis 5 ans, Muriel et Nathalie traque dans les collections de prêt-à-porter les vêtements "Bien à porter"

Depuis 5 ans, Muriel et Nathalie traque dans les collections de prêt-à-porter les vêtements « Bien à porter » (©MC Nouvellon)

S’entourant également d’un ergothérapeute, d’une styliste, l’association a finalement formé un petit bureau d’étude et développé un label unique en France : Bien à Porter. Vert, orange ou rouge, les vêtements répertoriés sont classés selon leur aspect pratique. Et pour optimiser ces observations, un logiciel a même été spécialement créer, proposant des solutions adaptées à une soixantaine de profils différents.

La mode, un outil social

La prochaine étape ? La mise au point d’un réseau social sur lequel chacun pourra partager ses trouvailles shopping, qui viendront s’ajouter aux vêtements déjà repérés par le label. L’association entend également agir auprès des marques, en mettant en place des partenariats (elle en développe actuellement un avec les sous-vêtements Darjeling) ou en leur ouvrant leur interface de travail.

Dans les boutiques du centre Coty également, commerçants et vendeuses se montrent sensibles à la démarche.

Publiée par Bien à Porter par Cover-Dressing sur Vendredi 15 mars 2019

Une démarche qui selon Muriel a une « dimension presque politique, en tout cas citoyenne. » Car pour elle, offrir un accès à la mode – pas « mode dite adaptée, qui propose des vêtements chers, moches, avec pleins de scratchs » – est un vrai outil d’inclusion. 

Le vêtement, c’est l’interface entre la vie sociale et la vie intime. Il y un choc des cultures à réaliser pour que les secteurs de la mode et de la santé se rencontrent enfin.