Tennis de table. Le SPO Rouen, dans une période délicate, veut rebondir au Kindarena

Le SPO Rouen (Seine-Maritime) tennis de table aborde son prochain match à domicile, mardi 19 mars 2019, dans un contexte difficile.

Le SPO Rouen (Seine-Maritime) tennis de table aborde son prochain match à domicile, mardi 19 mars 2019, face à Angers (Maine-et-Loire), dans un contexte difficile. (©SPO Rouen)

Le SPO Rouen (Seine-Maritime) tennis de table traverse une passe délicate. Après plusieurs déconvenues, le club pointe à la 6e place du championnat de Pro A, loin de son objectif affiché en début de saison : le podium. C’est dans ce contexte difficile que l’équipe aborde son prochain à domicile, face aux Loups d’Angers (Maine-et-Loire), mardi 19 mars 2019, au Kindarena (ouverture des portes à 18h30, match à 19h15). 

Lire aussi : Tennis. La demi-finale de la Fed Cup opposant la France à la Roumanie se disputera à Rouen

« Sortir la tête de l’eau »

L’équipe pro comptait pourtant bien rebondir à domicile, vendredi 15 février 2019, face au leader Jura-Morez. Sauf que la sanction a été lourde : défaite 3 à 0 comme lors du match aller. Puis, mardi 12 mars à La Romagne (Maine-et-Loire), nouvelle défaite (3 à 1). Au classement, le SPO décroche par rapport à La Romagne, désormais à 5 points devant le club rouennais. 

« On est dans le dur, rapporte Julien Georges, coordinateur du projet professionnel au sein du club. Les prochains matches vont être décisifs pour la suite de la saison : soit on réussit à sortir la tête de l’eau, soit la fin de la saison risque d’être longue et compliquée. »

Par ailleurs, le club sait d’ores-et-déjà que deux de ses joueurs ne rempileront pas à Rouen la saison prochaine : Emmanuel Lebesson et Enzo Angles. C’est en effet une particularité du championnat de Pro A de tennis de table, le mercato s’effectue très tôt, pendant la saison.

Lire aussi : Basketball. Les Françaises disputeront leur dernier match de préparation pour l’Euro à Rouen

« Jouer un rôle majeur »

En revanche, le club fait annonce :

« Après avoir prolongé les contrats de Jesus Cantero et Robert Gardos, et annoncé le retour d’Alexandre Robinot, membre de l’équipe de France, n°95 mondial, le club de tennis de table de Rouen vient d’enregistrer un renfort de choix pour la prochaine saison : Can Akkuzu,international français, N°77 mondial et donc champion de France 2019 à seulement 21 ans. Ce recrutement vient illustrer les ambitions du club normand qui a pour objectif de s’installer durablement dans le haut du classement de la PRO A et d’y jouer un rôle majeur durant les prochaines années. »

La saison 2018-2019 prendra fin le 17 mai.

Lire aussi : Tennis de table. Le SPO Rouen fait sa rentrée au Kindarena et vise le podium